14/10/2021 – Tambora IBARRURI :
Indonésie : l’archipel du génocide

Présentation du livre de G. B. Robinson.

Voir la conférence

Diaporama uniquement

Cliquer ici.

Texte de la conférence

Au sujet de la situation actuelle de la lutte du peuple indonésien, je voudrais évoquer 2 choses que je considère importantes :

  1. Où en est-on à propos de la réconciliation nationale ?
  2. La lutte des paysans indonésiens.

Comme tous les ans, cette année aussi, autour de la date du 30 septembre en Indonésie, on parle beaucoup de PKI (Parti Communiste d’Indonésie), de l’assassinat des 6 généraux et d’un capitaine. Le Général Gatot Nurmantyo, ancien Pangkostrad – Panglima Komando Cadngan Strategis Angkatan Darat, Chef du Commando de Réserves Stratégiques de l’Armée de Terre (du 2 juin 2013 au 26 septembre 2014) a donné l’ordre de regarder à nouveau le film « La Trahison du PKI, Mouvement G – 30 – S », film de propagande de l’époque de Suharto, plein de mensonges et de scènes de cruautés, film obligatoire à regarder pour les écoliers à l’époque. Après la Reformasi, ce film obligatoire a été retiré. Mais, cette année, pour que la nouvelle génération se souvienne de la période noire de l’histoire du pays, de soulèvement du PKI, ce film a été de nouveau projeté sur tous les écrans. Les autres généraux disent que « PKI est une organisation militante, les communistes sont militants, ils peuvent de nouveau se soulever, comme en 1955, après avoir été écrasés en 1948, 7 ans après, le PKI a pu devenir le 4e parti du pays lors des élections du 1955, premières et seules élections démocratiques.

Mais que disent les sondages faits par Survei Nasional (l’Agence de Surveillance Nationale) en septembre 2021  ?

  1. Plus de 80 % de la population ne pensent pas que la fondation idéologique du pays doit être basée sur une ou plusieurs religions, le pilier idéologique de l’état doit rester Pancasila (5 principes ) et la devise nationale — « Unité dans la Diversité ». C’est très important pour l’Indonésie avec ses 17 000 îles, plus de 1 100 ethnies et plus de 700 langues locales à garder dans « Unité dans la Diversité ».
  2. Les 70 % des sondés ne pensent pas que Jokowi est du PKI, ou bien est en liaison avec le PKI.
  3. D’octobre 2016 à septembre 2021, seules 16 % croient encore que le PKI est en train de se soulever (bangkit), et 84 % ne croient plus, ils ne pensent plus qui PKI est l’ennemi n° 1 du pays.

On voit ici, que les efforts de certains généraux de l’armée indonésienne comme Gatot Nurmantyo qui disent que le PKI est encore un ennemi no 1 et qu‘il est en train de se soulever etc. – sont vains, même la projection du film « Trahison du PKI » sur les chaînes de CSTV et TV One, ne convainc plus, au contraire, de plus en plus des gens, notamment les jeunes, pensent que jusqu’alors, on leur a menti et désormais ils cherchent la vérité. La peur est en train de disparaître, Gatot Nurmantyo peut crier de toutes de ses forces sur la cruauté des communistes, de moins en moins de gens l’écoute, et encore moins le croit, notamment les jeunes Oui, ‘L’histoire se répète, tout d’abord comme une tragédie, après comme une farce ». (K. Marx)

Comme a dit Staline : « Je sais, qu’après ma mort des monceaux d’ordures seront versés sur ma tombe, mais le vent d’Histoire les dispersera ». Les voix commencent à dire la vérité malgré la douleur, d’autres trouvent de plus en plus des faits qui contredisent à la version officielle de l’histoire, les chercheurs écrivent, comme Vanessa Hartman, Jess Melvin, Geoffrey Robinson qui a écrit « The Season of the Killing » (« Archipel de génocide »). Cette année, pendant 2-3 semaines de la fin septembre dernier, beaucoup de discussions en ligne. Sont apparus divers manifestations et événements  :

Museum Bergerak (Musée Ambulant) à Yogyakarta, Komunitas Taman « 65 » (Communauté du Jardin ‘65) à Bali, Festival Belok Kiri (Festival « Tourner à Gauche), Jakarta. IPT (Le Tribunal International sur 65) à La Haye, Pays-Bas en 2015. Les livres. Les films (Joshua Openheimer, « The Act of Killing » en 201 3, . En 2016 il y avait une discussion « Symposium ‘65 » où pour la première fois l’État a voulu écouter les anciens prisonniers politiques et chercher ensemble les chemins de la réconciliation nationale. Malheureusement, ça aboutit à un échec.

Mais le Vent d’Histoire continue à souffler.

Jusqu’à ce jour, au moins 17 nouveaux partis politiques sont nés, entre autres 3 de sensibilité à gauche étaient créés depuis 2020, comme Prima (Partai Rakyat Adil Makmur – Le Parti du Peuple pour la Justice, et le Prospérité crée le 27 mai 2020), Partai Hijau Indonesia (Le Parti Vert de l’Indonésie déclaré le 01/06/2021) et Partai Buruh avec Said Iqbal comme Président (Le Parti Ouvrier, déclaré le 05/10/2021).

___________
Le CUEM autorise toute reproduction des textes, des enre­gis­trements sonores, des vidéos et des compte-rendus de ses confé­rences sous réserve de mentionner le CUEM comme orga­ni­sateur et d'en préciser la date et l'auteur.