Conférences 2020/2021

Attention au changement de lieu : les conférences ont lieu sur le site de Jussieu de Sorbonne Université (4, place Jussieu, 75005 Paris -métro Jussieu- tour 66, couloir 66-65, 5e étage) les jeudis à 17h30 (sauf exception).

  • 10 septembre 2020 : La Biélorussie post-soviétique (Bruno Drweski)
  • 1 octobre :  Proche-Orient : La paix est-elle encore possible ?(Pierre Stambul)
  • 26 novembre : Politique de l’énergie et impact sur le changement climatique (Bernard Jamet)
  • 10 décembre :  Le PCF naissant et la question coloniale : la guerre du Rif (Alain Ruscio)
  • 21 janvier 2021 : Les modèles d’analyses du climat (Gilles Ramstein et Sylvestre Huet)
  • 11 février : Pakistan : une clé dans les affrontements impérialistes en Asie (Mushtaq Ali Shan)
  • 11 mars : Lecture commentée de « Salaires, prix, profits » de Karl Marx (Luigi Sanchi)
  • 20 mai : Syndicalisme de collaboration ou de lutte de classe (Manuel Lépine)
  • 10 juin : L’impérialisme au XXIe siècle à partir du livre de John Smith (Michel Gruselle)

Le débat sur L’impérialisme et la Chine (à la demande des participants à la conférence La Chine est-elle capitaliste ?) est en cours de finalisation.

Message aux amis du CUEM

Chers amis,

Nous espérons tout d’abord que tout va aussi bien que possible pour vous et vos proches. La situation nous a contraint d’annuler les conférences qui était prévue les 19 mars, 14 mai et 25 juin aux Cordeliers. Nous avons pris la décision de les reporter pendant l’année universitaire 2020-2021. Nous vous informerons dès que cela sera possible du nouveau calendrier.

Dans cette période difficile, où les liens directs sont distendus du fait de l’isolement physique, nous tenons à rester en contact avec vous pour préparer la suite des événements. Notre programme pour l’année universitaire 2020-2021 est en cours de finalisation même si les conditions de travail pour y parvenir sont un peu complexes.

Surtout, nous considérons, comme vous, qu’après cette crise, la bataille idéologique va prendre une grande ampleur. Elle a déjà largement commencé. toutes les forces économiques, sociales et politiques sont déjà amenées à se positionner sur l’avenir de la société française et bien au-delà de celui de l’humanité. Il serait naïf de croire qu’une crise sanitaire, y compris de cette ampleur, soit à elle seule le fossoyeur du système d’exploitation capitaliste, mais cette crise exacerbe les contradictions et met en lumière la nature profonde du capitalisme. Nul doute que la crise économique et sociale va s’approfondir ainsi que les affrontements au sein de l’impérialisme. Le sillon en était déjà tracé !

La lutte des classes loin de s’éteindre va certainement prendre de nouvelles dimensions. Nous sommes, vous le savez, de ceux qui pensent que sans théorie le mouvement révolutionnaire ne peut se diriger que dans des impasses. Plus que jamais la réflexion marxiste est à l’ordre du jour. Elle doit contribuer à aider au rassemblement des forces révolutionnaires aujourd’hui affaiblies et les renforcer.

Contribuer à ce mouvement est notre volonté!

Fraternellement,
Le comité d’organisation du CUEM

Message aux amis du CUEM

Chers amis,

Il est maintenant clair que les sites universitaires seront seulement à nouveau ouvert à la rentrée de septembre. Dans ces conditions, nous devons annuler la tenue des conférences prévues le 14 mai et le 25 juin, comme nous l’avons déjà fait pour celle du 19 mars.

Nous proposons de reporter ces conférences sur l’année universitaire 2020-2021 et nous allons nous employer, dès que cela sera possible, à régler la question du calendrier avec les services de Sorbonne Université.

Fraternellement,

Michel Gruselle
Président du CUEM

Notre ami Samir Amin est décédé

Nous avons appris hier, 13 août, le décès de notre ami Samir Amin. D’autres diront mieux que nous le rôle éminent qu’il a joué comme économiste et penseur marxiste. Samir Amin a été un infatigable militant de la cause de libération nationale et du développement des peuples: il est possible d’en prendre la mesure en lisant les hommages de nombreux dirigeants ou anciens dirigeants africains. Au plan théorique, il a beaucoup contribué à éclairer le rôle de l’impérialisme et du colonialisme. Il maintenait fermement l’idée que le marxisme est un outil pertinent pour analyser les contradictions du capitalisme et le combattre.

Samir Amin – nous le rappelons avec gratitude – a été le premier conférencier de notre Cercle Universitaire d’Études Marxistes (CUEM) en 2013, avec « L’explosion du capitalisme contemporain ». Il a ensuite participé à nos activités en donnant plusieurs conférences. C’est avec enthousiasme qu’il avait accepté d’intervenir à la conférence commune en hommage à la Révolution d’octobre, conférence organisée dans les locaux de la Sorbonne par le CUEM et le séminaire Marx au 21e siècle – l’esprit et la lettre, alors dirigé par notre regretté jean Salem.

Nous saluons la mémoire de Samir Amin, maître éclairé et très grand militant internationaliste.

Conférences 2017/18: Révolution et nouveautés au programme

Chers amis,

Depuis plusieurs années le CUEM s’emploie à faire vivre la pensée marxiste. Nous le faisons avec un triple souci : celui de la connaissance des travaux des penseurs marxistes, celui de la recherche contemporaine dans un Monde où le capitalisme dans sa forme impérialiste est en crise profonde et enfin celui de la formation des militants révolutionnaires. Notre programme de conférences est le reflet de ce triple souci.

Nos choix sont évidemment contraints par le temps que nous pouvons les uns et les autres consacrer à ces moments de réflexion et d’étude mais nous nous efforçons de donner au fil des années une cohérence à nos débats et conférences. Nous commençons à traduire tout cela par une petite collection qui, si elle en est au stade de prototype, n’en existe pas moins et connaît un certain succès.

Pour l’année universitaire qui vient et qui va couvrir la période allant de septembre 2017 à juin 2018, nous allons un peu plus loin dans les innovations en organisant deux séminaires de travail autour de thèmes qui seront brièvement introduits et donneront lieu à débat s’appuyant sur des lectures suggérées à l’avance. Ces deux séminaires seront consacrés aux « thèses d’avril » et au « 21 conditions » d’adhésion à l’Internationale Communiste qui sont la matrice de formation des partis révolutionnaires dans le monde. Ils seront organisés les jeudi 16 novembre et 18 janvier aux Cordeliers.

Vous auriez été choqués si en cet automne 2017, nous ne mettions pas au cœur de nos réflexions la grande Révolution socialiste d’Octobre. Nous y consacrerons une importante conférence en coproduction avec nos collègues du séminaire « Marx XXI siècle : l’esprit et la lettre » animé par notre ami Jean Salem. Cette conférence se tiendra à la Sorbonne le samedi 21 octobre. Loin d’être une commémoration d’un objet mort, nous parlerons de la Révolution d’Octobre comme l’évènement majeur du XXe siècle événement qui continue à ébranler le vieux monde capitaliste. Il y aura trois intervenants : Jean Salem sur Lénine, Annie Lacroix-Riz sur la perception d’Octobre en France et Samir Amin sur Octobre et les mouvements de libération nationale.

Vous le voyez, la Révolution d’Octobre va bien être au centre de nos réflexions. Pour autant, nous poursuivrons sur les thématiques qu’il nous semble nécessaire d’approfondir pour une formation marxiste digne de ce nom. Nous débuterons notre cycle avec une conférence littéraire et politique sur Octave Mirbeau, l’un des rares écrivains engagés de la fin du XIXe siècle (par exemple, il s’exprime contre les expéditions coloniales), à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort. Nous consacrerons une conférence aux questions de l’apprentissage de l’histoire. Ceux qui ont eu l’occasion de se pencher sur les manuels scolaires ont pu mesurer l’enjeu politique actuel de cette question. Enfin nous consacrerons deux conférences aux problèmes des sciences et des techniques d’un point de vue marxiste avec une conférence sur les sciences mathématiques indiennes et une autre sur la relation entre le développement des connaissances et celui de l’industrie pharmaceutique.

Nous espérons que vous participerez nombreux à nos travaux en ayant le souci d’élargir notre influence auprès de vos amis et connaissances.

Le collectif d’animation du CUEM

Textes de la conférence sur l’Impérialisme dans l’Afrique d’aujourd’hui

La conférence de nos amis de l’AFASPA (Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique), « LES IMPÉRIALISMES EN AFRIQUE AUJOURD’HUI » a comporté deux interventions, celle de M. Decaster et celle de J.-C. Rabeherifara. N’ayant pas pu être insérée au format WP requis par notre site internet, l’intervention de Michèle DECASTER peut être envoyée sur demande à l’adresse : cercle.univ.etud.marxiste@gmail.com (elle a déjà été envoyée à nos correspondants déjà inscrits dans la liste de diffusion). 

Vous trouverez en revanche dans le site le texte de Jean-Claude Rabeherifara en cliquant ici.